Pour toutes demandes d'informations,
n'hésitez pas à nous contacter, nous vous
répondrons dans les plus brefs délais.

15, rue Spontini
75116 Paris
Tél 01 45 53 03 50 - Fax 01 47 04 60 66

Accédez au formulaire de contact

Rhinoplastie secondaire

Résultats Rhinoplastie secondaire

La rhinoplastie secondaire ne peut être considérée comme la répétition plus ou moins difficile d’une rhinoplastie primaire. Il s’agit d’une “entité chirurgicale distincte”.



Rhinoplastie - Chirurgien du nez à Paris

Le terme rhinoplasticien est un néologisme apparu récemment pour définir un chirurgien spécialisé dans la chirurgie du nez. Un tel chirurgien doit maîtriser tout autant l’aspect esthétique que l’aspect fonctionnel. Si le nez est partie intégrante de la beauté du visage, il s’agit d’un élément essentiel de la fonction respiratoire. Le chirurgien doit comprendre et analyser avec précisions les causes d’une obstruction nasale pour ensuite proposer une solution chirurgicale adaptée.

 

Mais ce n’est pas tout! Le nez est unique: sa beauté et sa perception ont changé au cours des siècles, influencées par les tendances de la société. Ce que l’on attend aujourd’hui d’une chirurgie esthétique du nez, c’est un nez naturel, équilibré et harmonieux par rapport au reste du visage. Et pour cela, le chirurgien du nez doit en permanence réévaluer ses techniques chirurgicales. La rhinoplastie du vingt et unième siècle est conservatrice. Notre philosophie repose sur l’idée que chaque patient doit bénéficier d’une chirurgie du nez adaptée tant esthétique que fonctionnelle. Chaque temps opératoire minutieusement réfléchi s’intègre dans un projet chirurgical présenté au patient lors d’une simulation 3D. 

Les informations mises à disposition par le docteur Liwarek, au travers des pages de ce site dédié à la rhinoplastie, visent à accompagner et non à remplacer la relation entre patient et chirurgien. Date de la dernière modification du site: 25 février 2014


Chirurgie du nez pour mieux respirer

L’obstruction nasale est une sensation subjective de gêne à l’écoulement de l’air dans les fosses nasales. La chirurgie fonctionnelle du nez propose un ensemble de solutions aux troubles respiratoires des voies aériennes supérieures. Plus l’analyse est précise, plus les réponses apportées sont efficaces. A l’aide d’outils modernes comme la vidéo-endoscopie, le scanner, la rhinomanométrie, la rhinométrie acoustique, le chirurgien élabore une stratégie thérapeutique qui tient compte de tous les paramètres responsables de l’obstruction nasale. 

 

Lors de la première consultation, le rhinoplasticien doit déterminer avec précision l’existence d’un trouble fonctionnel, car sa méconnaissance peut minorer voire altérer le résultat esthétique. L’interrogatoire analyse les caractéristiques de l’obstruction nasale, évalue l’existence d’un écoulement nasal (rhinorrhée antérieure, jetage postérieur), recherche des troubles de l’odorat et la présence de douleurs faciales.  L’exploration des fosses nasales ne peut s’envisager sans l’introduction d’une fibre optique avec enregistrement dynamique au besoin (vidéoendoscopie). C’est au terme de cette première consultation que le praticien décide de compléter le bilan par une rhinomanométrie et un scanner du massif facial.


Chirurgie esthétique du nez ou l'histoire d'un projet

Comme toute chirurgie, la rhinoplastie nécessite une parfaite connaissance de l’anatomie classique, chirurgicale mais elle est indissociable de l’anatomie artistique. Les critères esthétiques évoluent selon les époques et aux notions basées sur l’étude des lignes de profil et des angles, s’est ajoutée l’harmonie des volumes. Ce nez naturel “tridimensionnel”  ne peut être obtenu que par le juste choix de la technique chirurgicale. Le rhinoplasticien doit, au cours de toute chirurgie esthétique du nez, prendre en considération les demandes du patient, parfois extrêmement précises. Mais, il doit aussi évaluer les qualités de la peau (épaisseur, élasticité...) afin d’apprécier au plus juste les conséquences en surface de tout geste réalisé sur les structures osseuses et cartilagineuses. 

 

Au cours de la première consultation, le praticien réalise une série de photographies afin d’établir le projet esthétique avec le patient. Des logiciels de retouche photographique permettent d’appréhender les résultats après correction. Mais il est un outil moderne bien plus performant qui permet une simulation 3D très réaliste du résultat esthétique. Ce système numérique tridimensionnel permet d’analyser avec précision le nez et ses rapports avec les autres éléments du visage. Puis, à partir d’un logiciel spécifique, le rhinoplasticien peut réaliser une “chirurgie virtuelle en trois dimensions” et le patient visualiser le résultat sous tous les angles.