Rhinoplastie secondaire

Résultats Rhinoplastie secondaire

La rhinoplastie secondaire ne peut être considérée comme la répétition plus ou moins difficile d’une rhinoplastie primaire. Il s’agit d’une “entité chirurgicale distincte”.



Rhinoplastie Avant / Après

Ce qu'il convient de savoir avant une rhinoplastie

Dès lors que la présence d’un anesthésiste est programmée lors de l’intervention, une consultation d’anesthésie est obligatoire et doit avoir lieu au plus tard 48 heures avant la rhinoplastie. Cette consultation, avec examen clinique, évalue le risque anesthésique et opératoire, en fonction des facteurs qui sont susceptibles d’interférer avec le déroulement de l’anesthésie (antécédents médico-chirurgicaux et gynécologiques) et d’éventuels traitements suivis. Cette consultation permet de décider de la technique anesthésique (le plus souvent anesthésie générale) et permet de prescrire au besoin une prémédication. L’anesthésiste prépare le patient à l’intervention, l’informe des modalités de l’intervention et lui remet un consentement éclairé. Un bilan préopératoire sera prescrit à la demande du médecin.

 

Avant la rhinoplastie, le patient devra éviter absolument le tabac. En effet, le tabagisme peut provoquer des lésions capillaires au niveau de la peau et des complications à type nécrose cutanée. Il est fortement conseillé de ne pas fumer dans les 2 mois précédant l’intervention. Il est établi que le tabac (mais aussi les patchs anti-tabac comme Nicotinell®, Nicopatch®...) multiplie entre 2 et 4 fois le risque de complications postopératoires, et en particulier celui d’infection et de nécrose cutanée. Cette majoration du risque disparaît lorsque le tabac est arrêté complètement pendant les 6 à 8 semaines qui précèdent l’intervention, et les 2 à 4 semaines qui la suivent.

 

L’Aspirine® et la Ticlopidine® sont à proscrire au moins 10 jours avant la rhinoplastie pour réduire les risques hémorragiques peropératoires. Quant aux anticoagulants, la prise en charge péri-opératoire d’un patient traité par antagonistes de la vitamine K (AVK) pose le double problème du risque hémorragique lié au traitement et du risque thrombotique induit par sa suspension; les risques étant évalués par l’anesthésiste lors de la consultation.


Immédiatement après une intervention du nez

Après la rhinoplastie, le patient est accompagné en salle de réveil. Une attelle métallique, parfois un plâtre en résine, est positionnée sur le nez. Une prescription d’antalgiques permet de contrôler la douleur le plus souvent modérée. Après accord de l’anesthésiste, le patient est reconduit dans sa chambre où il passera la nuit. Les mèches nasales mise en place en fin d’intervention sont retirées le lendemain de la rhinoplastie. Dans certaines conditions, notamment lors d’une rhinoplastie de la pointe du nez, le patient peut sortir le jour même (chirurgie ambulatoire). Le patient quitte la clinique avec une ordonnance adaptée (antalgiques, antibiotiques au besoin, lavage des fosses nasales...). Après une rhinoplastie, il est recommandé de ne pas rentrer seul à son domicile. Lors d’une prise en charge par la sécurité sociale, un arrêt de travail est proposé au patient. 

 

Pendant la semaine de convalescence, le nez est souvent bouché du fait de croûtes et il est recommandé de réaliser fréquemment des lavages des fosses nasales au sérum physiologique. La rhinoplastie est une opération peu douloureuse et les antalgiques sont rarement utilisés. Il est recommandé de ne pas être “trop actif” pendant la semaine suivant l’opération. Entre le sixième et le huitième jour, l’attelle est retirée au cabinet du rhinoplasticien. Les ecchymoses et l’oedème au niveau des yeux ont pratiquement disparu et le patient est “socialement visible” dès le retrait de l’attelle. Lorsqu’une voie externe a été réalisée, les fils non résorbables sont retirés lors de la consultation, ainsi que les éventuelles attelles de silastic positionnées lors d’un geste associé sur la cloison nasale et les cornets inférieurs.


Date de la dernière modification: le 30 octobre 2013

J'ai une question


Pour un avis
Contactez-nous