Rhinoplastie secondaire

Résultats Rhinoplastie secondaire

La rhinoplastie secondaire ne peut être considérée comme la répétition plus ou moins difficile d’une rhinoplastie primaire. Il s’agit d’une “entité chirurgicale distincte”.



La chirurgie du nez...

Rhinoplastie - Une chirurgie moderne en perpétuelle évolution

Si les principes de base de la rhinoplastie restent les mêmes depuis les travaux de Joseph (rhinoplastie “à toit ouvert” avec résection de la bosse ostéocartilagineuse) et les travaux de Cottle (septorhinoplastie avec conservation de la continuité du dorsum par impaction ou “push-down”), contrairement à l’affirmation que rien n’a été inventé depuis, les techniques n’ont cessé de se multiplier et de s’enrichir afin d’améliorer les résultats tant sur le plan esthétique que fonctionnel. 

Parmi les innovations les plus intéressantes, le concept de rhinoplastie sans chirurgie est certainement l’un des plus surprenants puisque l’injection de produits de comblement permet de camoufler une bosse, de corriger une asymétrie, de combler une ensellure avec des résultats immédiatement visibles sans aucun recours à la chirurgie jusque là unique solution pour les patients. 
Dans tous les cas, ce remodelage du nez sans chirurgie ne limite en rien la possibilité de réaliser dans un second temps une rhinoplastie chirurgicale.

 

Dans tous les cas, ce remodelage du nez sans chirurgie ne limite en rien la possibilité de réaliser dans un second temps une rhinoplastie chirurgicale.
 

En nombre d’interventions, la France en 2010, avec un total de 261 198 interventions esthétiques se situait au 9ème rang mondial, loin derrière les Etats-Unis (1 620 855) et le Brésil (1 592 106). La rhinoplastie se positionnait au 4ème rang des procédures chirurgicales esthétiques avec un nombre annuel de 985 325 interventions à travers le monde. En France, le nombre total de rhinoplasties était estimé  en 2010 à 16 449 interventions. 

Simulation 3D : Un outil au service du rhinoplasticien

Des logiciels de visualisation tridimensionnelle permettent aujourd’hui de proposer au patient des simulations de chirurgie esthétique extrêmement réalistes. Cet outil de photographie numérique 3D permet de visualiser avec précision toutes les modifications réalisées lors d’une chirurgie esthétique du nez. L’utilisation de six appareils photographiques simultanément assurent une capture haute résolution de 36 millions de pixels pour un rendu photoréaliste des moindres détails. 

Cela permet une meilleure compréhension entre patient et chirurgien. L’imagerie 3D autorise un morphing tridimensionnel sur les détails de l’anatomie du visage, et notamment le nez, avec la possibilité d’une comparaison avant/après. 

 

En tout état de cause, la simulation 3D ne constitue pas une garantie quant au résultat définitif. Il n’existe aucun logiciel qui peut apprécier la cicatrisation au décours d’une chirurgie. 


Vectra® 3D Face sculptorSimulation 3D d'une rhinoplastie esthétique : Vectra® 3D Face sculptor
Date de la dernière modification: le 16 octobre 2013

J'ai une question


Pour un avis
Contactez-nous